Avant de quitter Vibo, nous profitons de l’excellente connexion Wifi du port et il est déjà 11h quand nous sortons. Pas d’air, il fait très lourd, nous sommes aussi en canicule L’eau est attirante à 28° mais nous éviterons d’y mettre un pied, les méduses sont là.

Nous partons pour une journée moteur de 49 milles. Cetraro est le seul port de cette partie de la cote qui puisse accueillir des bateaux de plaisance mais selon mon Imray de 2002 il n’est pas terminé.

Nous longeons la cote italienne à 7 nœuds sans rencontrer un bateau de plaisance, bizarre pour un samedi après-midi d’aout. Nous ne croisons des embarcations qu’aux abords de Cetraro

Le port

DSC00083

DSC00110

Nous arrivons vers 18h et nous garons sur le quai d’accueil. Le port a été entièrement équipé de pontons avec pendilles, bornes d’eau et d’électricité, marineros qui vous aident à vous placer et poste de carburant Mais cela a un cout : 60.00€ pour la nuit.

Le village 

DSC00091

 

Mosaïques rencontrées sur un mur de la digue du port

DSC00096

DSC00097

DSC00098

DSC00099

 

DSC00100

DSC00101

DSC00102

DSC00104

DSC00105