Quand nous décollons de pour aller faire le plein de carburant, à 10h le vent souffle déjà 15 nœuds. Nous finissons de monter le détroit de Messine vent et courant dans le nez, moteur à fond, nous ne dépassons pas les 4 nœuds

 

DSC00075

DSC00076

Nous avions prévu une étape pas trop longue, Tropea à 36 milles, mais Tropea nous a répondu que le port était complet. Nous nous rabattons sur le voisin distant de 12 milles Vibo Valentia Marina qui lui accepte de nous retenir 2 places que nous paierons 60.00€.

Après une après-midi sans vent au moteur nous y arrivons vers 18 h et y recevons un accueil sympathique. Les marineros sont serviables et efficaces.

Et cerise sur le gâteau leur connexion WiFi nous permet de mettre à jour notre blog. Nous nous apercevons qu’ici aussi nous sommes en  vigilance canicule.