Port Camargue Corfou 2017

30 août 2017

mercredi 30 aout 2017 Marseille - Port Camargue

La boucle est bouclée, nous rentrons à la maison.

Retour un peu avancé en fuyant devant le mauvais temps qui se prépare pour la fin de la semaine.

Etape de 60 milles, donc départ au moteur à 7h45 sans vent ni houle. Eden que nous avons retrouvé hier soir à la Nautique s’est joint à nous.

                                                                                                        Château d’If en sortant de Marseille

DSC00338

Peu après 10h le vent rentre de Sud-Est, accompagné de sa houle, nous mettons nos voiles et arrêtons le moteur. Passé le Golfe de Fos Nous prenons un courant favorable de plus d’un nœud et nous surfons sur les vagues (parce qu’il y en a…) à plus de 8 nœuds.

DSC00340

Nous réalisons ainsi notre plus longue navigation à la voile de toutes les vacances. Nous entrons dans Port Camargue avec plus de 20 nœuds de vent et nous garons devant le Club.

DSC00351

DSC00354

La soirée et les vacances se termineront par un apéritif au Club et un repas chez notre voisin « le comptoir des voiles »

Fin du blog 2017

Bilan vacances 2017

Cette année pas de gros incidents mais une foultitude de petits désagréments.

Nous avons parcouru 2439 milles dont 99% de moteur, ce qui a généré d’importantes dépenses en carburant. Nous avons fait également d’avantage de ports ce qui a considérablement augmenté notre budget vacances.

Dépenses totales de carburant             1 228.00 €

Dépenses totales de ports                      1 563.00 €

Nous avons pesté contre la longueur du trajet à l’aller comme au retour en nous jurant de ne pas y retourner.

La Grèce change peu à peu, évolue, tous les ports que nous avons connus gratuits deviennent payants (rien à voir encore avec les tarifs de l’Italie).

Le nombre de flottilles et de bateaux de location a décuplé et les bateaux ont grossi, beaucoup de catamaran et des bateaux de 55 à 60 pieds.

Tous les mouillages que nous aimons sont invertis par d’énormes  yachts qui ont désertée St Tropez ou Cannes

                                                                                                        Fiskardo

DSC09682

Sivota photos

DSC09472

DSC09473

DSC09474

                                                                             Meganisi    

DSC09325

 

Malgré tous ces inconvénients, la Grèce reste encore une destination privilégiée

Posté par balade 2017 à 20:35 - Commentaires [2] - Permalien [#]


29 août 2017

Mardi 29 aout 2017 La Ciotat - Marseille

Dernière étape avant la maison, 23 milles pour Marseille Vieux Port, la Nautique. Matthieu, le fils de Thierry et Claire a son train pour Paris vers 16 h.

Nous avons décidé de faire les touristes jusqu’au bout en nous offrant, ce soir,  une Bouillabaisse sur le port.

Il fait encore très chaud, l’eau est à 25°, mais le soleil est absent, et d’épais nuages noirs s’accumulent sur les reliefs. La visibilité est mauvaise, la mer agitée, et nous marchons à 6.8 nœuds voiles et moteur avec un vent portant de 12 nœuds, allure qui conviendrait bien à notre spi asymétrique. Mais nous n’avons pas le courage de le sortir.

Passons le Bec de l’Aigle

DSC00298

En arrivant dans la baie de Marseille, nous recevons un appel téléphonique d’Orion qui est au cap Sicié et qui cherche à nous rejoindre à Marseille pour la soirée Bouillabaisse.

Château d’If

DSC00307

                                                                                                        Ste Sophie

DSC00310

Notre Dame de la Garde

DSC00318

 

                                                                                                        Entrée du Vieux Port

DSC00320

Le théâtre de la Criée

DSC00326

                                                  La soirée bouillabaisse

DSC00331

DSC00334

 

Eux aussi ont des brouettes mais elles sont oranges

DSC00336

 

 

Posté par balade 2017 à 19:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 août 2017

Lundi 28 aout 2017 Cavalaire - La Ciotat

Nous quittons Cavalaire en laissant Orion au quai. Ils ne sont pas pressés de rentrer  Et ont décidé de s’offrir une semaine de vacances supplémentaire à Porquerolles.

DSC00282

L’étape du jour fait 46 milles et nous ne sommes pas surs d’avoir des places au vieux port de la Ciotat.

Quittons Cavalaire avant 10h et moteur à fond pour gagner de vitesse le vent qui doit forcer à 15 nœuds en plein nez, dès 14h.

A 14h nous mettons les voiles, arrêtons le moteur et marchons quelques minutes à la voile. Quel calme !

Cap Sicié

DSC00287

 

Une demi-heure plus tard il faut rouler le génois et remettre le moteur ou s’obliger à tirer des bords…

Nous entrons dans le vieux port vers 17h, il y a encore des places sur le quai, et l’accueil est chaleureux. La nuit revient à 30.00€.

 

DSC00292

 

DSC00293

 

DSC00294

 

DSC00296

En arrivant notre première visite sera pour la boulangerie pour y acheter notre 1ère baguette de pain depuis plus de 3 mois et des croissants beurre pour le petit déjeuner

 

Posté par balade 2017 à 09:17 - Commentaires [1] - Permalien [#]

27 août 2017

Dimanche 27 aout 2017 Cannes - Cavalaire

Une étape de 33 milles est prévue ce matin. Dès 10h30 le moteur ronronne 2000 tours, nous ne voulons pas risquer de ne pas avoir de place à Cavalaire ce soir. A 11h30 déballons nos voiles et profitons de quelques minutes de calme. Malheureusement la moyenne tombe et nous remettons le moteur pour ne pas perdre nos compagnons de route. La navigation le long de la côte d’Azur c’est l’enfer, la mer est agitée en permanence par les sillons des bateaux à moteur.

Un peu plus tard Orion se prend dans un filet de pêcheur. Jean-Jacques plonge courageusement dans une mer agitée et après près d’une heure d’effort, parvient à dégager sa quille. Nous tournons près d’eux pendant toute la durée de l’opération, plus pour une aide psychologique que physique, en raison de l’état de la mer Serge ne peut quitter notre bord.

DSC00284

DSC00286

Quand nous entrons dans le port de Cavalaire Vanikoro qui est là depuis 1 heure nous a retenu 2 places à côté de lui. L’étape est agréable même s’il nous en coute 54.00€ pour la nuit.

Posté par balade 2017 à 09:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 août 2017

Samedi 26 aout 2017 Nice - Cannes

Nous avions prévu d’aller déjeuner au mouillage des iles de Lérins puis de dormir au vieux port de Cannes, places retenues par téléphone avant le départ.

Un petit tour dans la supérette en haut de la rue et quel plaisir de retrouver les produits auxquels je suis habituée…  Et nous sommes prêts à midi. Nous déjeunerons en naviguant. Nous retrouvons Orion qui est arrivé plus tôt et essayons de nous infiltrer entre tous les bateaux pour mouiller près d’eux.

 

DSC00274

Quand nous arrivons c’est l’heure de notre dernier bain des vacances. L’eau n’est plus qu’à 25° et c’est un peu dur d’y entrer.

Thierry

DSC00273

Le mouillage est beaucoup moins sympa maintenant que la circulation y est réglementée et que le nombre et la taille des bateaux y ont augmenté de façon exponentielle.

DSC00278

DSC00280

En fin d’après-midi nous nous dirigeons vers Cannes. Notre ponton se termine sur la Croisette tout près du palais des congrès. Nous paierons 41.00€ pour la nuit.

DSC00281

 

Posté par balade 2017 à 09:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]


25 août 2017

Jeudi 24 vendredi 25 Portoferraio - Nice

Retour en France !

Vers 11h Orion, Vanikoro et Graffiti s’élancent sur une même ligne vers Nice, étape de 145 milles en évitant l’escale inhospitalière sur le nord de la Corse

Nos réservations dans le port de Nice sont confirmées Nous réglons nos moteur pour assurer une vitesse moyenne de 6 nœuds et nous voilà partis pour une traversée cool.

Vers 14h nous croisons un troupeau de dauphins pressés. Pas le temps de saisir l’appareil photos.

A 15h, nous longeons l’ile de Capraia et continuons sur le cap Corse.

La nuit est calme, pas de mer, pas de vent et pratiquement pas de lune, le 1er quartier est englouti vers 22 h

Cette nuit ni coucher de soleil, ni lever, la France est sous les nuages.

Nous arrivons à Nice vers 10h du matin,

Les optimistes sont déjà sur l’eau

DSC00244

 

DSC00245

les places de Vanikoro et Orion sont déjà libres mais Graffiti doit attendre midi sur le ponton du carburant.

 

DSC00253

 

DSC00255

L’escale est agréable (36.00 € la nuit) et l’on nous offre 2 entrées pour l’exposition Giacometti.

IMG_1005

IMG_1021

 

DSC00242

 

DSC00260

 

DSC00261

 

DSC00265

 

DSC00268

 

Ce soir restaurant sur le port Claude et Nathalie quittent le bord de Vanikoro et Matthieu arrive pour quelques jours.

Posté par balade 2017 à 17:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 août 2017

mardi 22 et mercredi 23 Nettuno - Portoferraio

Nous passons une très bonne nuit et comme nous constatons que dormir une nuit sur deux nous suffit, nous décidons d’annuler l’escale de Civitavecchia pour aller directement à Porto Azzuro sur l’ile d’Elbe à 134 milles.

Nous ne sommes plus pressés de partir et Serge et Thierry commencent la réparation du pilote. A force de taper dans les vagues, la vis qui maintient le vérin sur le secteur de barre s’est dévissée et est partie se promener dans les fonds du bateau. Première étape retrouver la vis (bon à savoir, le ship de Nettuno en a en stock à 1.00 €).Il reste à tout remettre en place à revisser et coller la vis en espérant qu’elle tiendra.

Nous sommes maintenant 3 bateaux à remonter ensemble. Départ prévu à 13h30 pour avoir le temps de manger au calme, mais Fifi le chien en a décidé autrement. Les préparatifs de départ lui ont fait peur et il a pris la poudre d’escampette et est parti faire un tour en ville. Nous formons un groupe de recherche composé de Serge Thierry Claude et d’un sifflet à ultrasons.

Il est 14h quand nous sortons du port,

L’autre face de Nettuno Photos

DSC00169

 

DSC00170

 

DSC00172

 

DSC00173

la mer est déjà formée et le vent souffle à plus de 15 nœuds dans notre nez, le bateau commence à taper terrorisant Fifi. Cela durera jusqu’à 22h puis progressivement baissera et la houle finira par se calmer nous permettant de passer une nuit et une matinée plus cool.

Encore un beau coucher de soleil

 

DSC00176

 Et maintenant voici le lever

DSC00188

Cette étape a duré 22h dont 1 heure de voile et 21 h de moteur…

Nous pensions faire escale au mouillage à Porto Azzuro. Quand nous y arrivons vers 11h il y a déjà beaucoup de monde et surprise l’eau y est tellement secouée par tous les passages des bateaux à moteur et autres ferries que nous n’avons aucune envie d’y jeter l’ancre et poursuivons notre route jusqu’à Portoferraïo 10 milles plus au nord. Quand nous entrons dans le port vers 14h, il est pratiquement vide  mais les marineros nous expliquent que toutes les places sont réservées !!!

Nous insistons et ils finissent par loger nos 3 bateaux dans 2 recoins différents mais cela nous convient. Nous paierons 93.00€ pour la nuit mais nous devons disparaitre demain matin avant 10 heures. Mais nous n’avions pas compris que pour avoir une place il faut glisser un billet aux marineros…

Photos Portoferraio 

DSC00191

DSC00203

DSC00204

DSC00205

DSC00207

DSC00208

DSC00211

DSC00222

DSC00224

L’endroit reste tout de même sympathique et nous finissons la soirée tous ensemble dans une pizzeria sur le quai.

 

Posté par balade 2017 à 15:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 août 2017

Dimanche 20 et lundi 21 Cetraro - Nettuno

Cette lente remontée de la cote italienne, au moteur est fastidieuse. Ca n’en finit pas. Décidons de profiter du temps calme pour passer une nuit en mer en visant Nettuno marina 190 milles de là.

Partons vers 10h avec un vent faible 2 nœuds, grand-voile haute et moteur 2500 tours, nous traçons vers le nord à 7 nœuds.

Dans l’après-midi, nous croisons Orion au large de Camerota. Ils remontent de la Sicile et s’arrêtent à Camerota pour faire le plein de carburant et repartent vers Macinaggio. Ils en ont marre et ont hâte de rentrer chez eux.

Nous continuons notre route et c’est long, c’est long…

Vers 19h30, nous assistons à un beau coucher de soleil.

Le vent force un peu et la houle aussi toujours plein nez. Nous n’avançons plus qu’à 6 nœuds et cela va aller crescendo. La houle promise à 0.80 de haut est bien là, de face et le bateau tape toute la nuit. C’est l’enfer, impossible d’aller dormir ou de manger, nous passons une nuit horrible. Nous maudissons nos apprentis routeurs qui nous ont entrainés dans cette galère.

Dans le vent, le lazy bag casse et vers 11 h du matin le pilote rend l’âme.

Nous entrons dans la marina vers 15h et passons directement à la pompe la plus chère de toute l’Italie (1.625 € le litre). Puis nous dirigeons vers les places que nous avions réservées (cout de la nuit 70.00 €).

DSC00114

DSC00128

DSC00131

 

De nouveau le bateau a besoin d’une bonne remise en état. Nous passons notre après-midi à ranger, nettoyer, faire des courses, réparer le lazy bag, diagnostiquer la panne du pilote, déboucher l’évier bouché par les croquettes de Fifi…

En fin de journée nous croisons Marie-Mathilde dans la marina. Finalement Orion a décidé de nous rejoindre et de continuer un petit bout de chemin avec nous.

 

DSC00150

DSC00152

DSC00157

 

 

Posté par balade 2017 à 14:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 août 2017

Samedi 19 aout 2017 Vibo - Cetraro

Avant de quitter Vibo, nous profitons de l’excellente connexion Wifi du port et il est déjà 11h quand nous sortons. Pas d’air, il fait très lourd, nous sommes aussi en canicule L’eau est attirante à 28° mais nous éviterons d’y mettre un pied, les méduses sont là.

Nous partons pour une journée moteur de 49 milles. Cetraro est le seul port de cette partie de la cote qui puisse accueillir des bateaux de plaisance mais selon mon Imray de 2002 il n’est pas terminé.

Nous longeons la cote italienne à 7 nœuds sans rencontrer un bateau de plaisance, bizarre pour un samedi après-midi d’aout. Nous ne croisons des embarcations qu’aux abords de Cetraro

Le port

DSC00083

DSC00110

Nous arrivons vers 18h et nous garons sur le quai d’accueil. Le port a été entièrement équipé de pontons avec pendilles, bornes d’eau et d’électricité, marineros qui vous aident à vous placer et poste de carburant Mais cela a un cout : 60.00€ pour la nuit.

Le village 

DSC00091

 

Mosaïques rencontrées sur un mur de la digue du port

DSC00096

DSC00097

DSC00098

DSC00099

 

DSC00100

DSC00101

DSC00102

DSC00104

DSC00105

Posté par balade 2017 à 14:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 août 2017

Vendredi 18 aout 2017 Reggio - Vibo Valentia Marina

Quand nous décollons de pour aller faire le plein de carburant, à 10h le vent souffle déjà 15 nœuds. Nous finissons de monter le détroit de Messine vent et courant dans le nez, moteur à fond, nous ne dépassons pas les 4 nœuds

 

DSC00075

DSC00076

Nous avions prévu une étape pas trop longue, Tropea à 36 milles, mais Tropea nous a répondu que le port était complet. Nous nous rabattons sur le voisin distant de 12 milles Vibo Valentia Marina qui lui accepte de nous retenir 2 places que nous paierons 60.00€.

Après une après-midi sans vent au moteur nous y arrivons vers 18 h et y recevons un accueil sympathique. Les marineros sont serviables et efficaces.

Et cerise sur le gâteau leur connexion WiFi nous permet de mettre à jour notre blog. Nous nous apercevons qu’ici aussi nous sommes en  vigilance canicule.

Posté par balade 2017 à 01:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]